lundi 17 octobre 2016

L'envol des amants

T'ai-je déjà dit ?
Que quand tu souris,
C'est toute ma vie...
Qui brûle d'envie.

Te désirer et t'aimer.
Nous deux pour éternité.
Matrice qu'on envoie chier.
Et même devoir nous cacher.

Mais je m'en fous royalement.
Je ne compte plus ces déments,
Qui jugeront à notre amour,
La honte d'un vil retour.

Cela n'est pas honnête ?
Qui viendra à notre fête... ?
Sur notre bûcher et en rêver.
De leurs passions empoisonnées.

Eux, ne voient que Justice et nous condamneront.
Pour simplement vivre à notre unisson.

Nous, fusionnels. Tendres et charnels.
L'amour enfin trouvé.
Et tes belles ailes, nous portant jusqu'au ciel.
Nous serons pardonnés.

Oublie notre sort sans aucun remord.
Je t'aime et tu le sais.
Nous serons forts et ils vivront le tort,
D'être à jamais....

Des Ersatz de la Matrice.
Nous nous envolerons au loin.
Eux, resteront dans leur pisse.
Moi, j'aurai ta main.