dimanche 12 mars 2017

L'envol des Aigles

Et voilà que revient cette attente,
Rejoindre mon amante.
Y vouloir déguster son corps comme cette Pomme interdite.
Fruit de nos péchés sur notre sort, pourquoi est-elle maudite ?

Lorsque baisers insatiables et chaleur fusionnelle,
Y mêler insondable torpeur de la plus belle,
Avec désir flou de tes reins, embrumé du besoin,
De serrer ton corps le matin. Tendresse et câlins.

Encore Trois dodos ma chérie. Et j'arrive au plus vite.
Résiste aux maux de ces nuits, qui cherchent à notre suite,
Nos rêves insupportables.
L'envie de nos fables.

Car à réciter notre histoire un jour,
On y verra pour tous l'espoir d'un amour.

Et brûler nos ailes cet été,
Alors que juste printemps a commencé.

Retrouver ta peau.
Me lover dans notre eau.
Contre toi.
Dans tes bras.
Saisir chaque instant comme éternel.
Dans nos moments passionnels.

Fugaces losque nous devons décoller à nouveau,
Obligés de répondre au menaces des porte à faux.

Car tu sais ma tendre aimée,
Malgré angoisses de ton aîné...
Jamais je ne te quitterai.
Et pour toi, je me battrai.