dimanche 3 septembre 2017

La Muse infidèle

Elle me trompe.
Avec qui ? Et combien est-il ?
Je ne peux rompre.
On s'aime aussi. Quelle heure est-il ?

Observer ses mensonges.
Lire ma colère la nuit.
Horreur de mes songes.
Je sais qui je suis.

Et ces cornes que je porte.
Estime des malpropres...

Me réveiller avec son corps,
Qui n'appartient qu'à elle.
Désespérant de mon sort,
Lorsqu'elle me brise les ailes.

Et pourtant l'on s'aime...
Mon dieu que l'on sème,
Nos tristesses et sa jalousie.
Et d'elle, j'ai toujours envie.

Succube de ma détresse.
Divinité de la fesse.

Me voilà bien bas à présent.
Dans les éons des temps...
Et d'appartenir à son cœur.
Emprisonné de malheurs.

Mensonges ! Mensonges ! Mensonges !
Tu mens et tu songes... A moi. A qui ?
A qui d'autre dans notre lit ?